histoire / chroniques

Joseph Maritan « du Queyras », un auteur oublié
nouveauté

Joseph Maritan « du Queyras », un auteur oublié

par Jean-Gérard Lapacherie

Présentation, notes et choix de textes par Jean-Gérard Lapacherie
Joseph Maritan (1820-1891) est un auteur queyrassin oublié. Il est vrai que le Queyras dans lequel il a été formé et a vécu, monde et mode de vie auxquels il était justement attaché et qu’il a tenté de sauvegarder, a disparu. Les idées, préférences, opinions qui étaient les siennes sur l’éducation, sur la religion, sur la morale, sur l’ordre social et qu’il répétait avec obstination n’ont plus cours parmi les modernes que nous sommes, et cela depuis près d’un siècle sans doute. Pourtant, c’est justement parce que son monde a disparu, abîmé dans le néant, que son œuvre présente pour nous, un siècle et demi plus tard, un intérêt à la fois ethnographique, pour ce qui est des mœurs et des façons de dire, de faire, de penser, et même archéologique, puisque Maritan met sous nos yeux une civilisation morale et sociale disparue ou dont on ne perçoit plus que quelques traces ou vestiges et dont certains lecteurs peuvent conserver la nostalgie ou sinon espérer avoir une connaissance partielle, mais raisonnée.

206 pages – 14 € - 2019 - ISBN 978-2-919754-83-0

points de vente

Librairie alpine

18, rue Centrale, 05100 Briançon
Tél : 04 92 21 10 99

le blog

© éditions transhumances 2019 | catalogue | contact | mentions légales | propulsé par spip